Programme Art, Science et Société 2021-2022

Le programme Art, Science et Société accueille chaque année des artistes et des scientifiques (humanités, sciences humaines et sociales, sciences exactes et expérimentales) impliqués dans des expérimentations au croisement de l’art et de la science.

Sa vocation est de favoriser le développement de collaborations articulant la recherche et la création, artistiques et scientifiques. Le programme accueille de manière générale des projets qui permettent de déplacer les questionnements et de renouveler les approches dans les domaines de la science et de l’art, favorisant ainsi l’émergence de nouvelles questions et de nouvelles formes.

Les résidences sont destinées aux artistes et aux scientifiques qui soumettent des projets dont le développement nécessite clairement des collaborations entre art et science.

A titre d’exemple, et de manière non-exclusive, le programme approfondit les questions suivantes :

  • L’impact de l’intégration du numérique dans la recherche et la création : il s’agit de réfléchir aux perturbations productives que génèrent les collaborations entre les scientifiques (humanités, sciences humaines et sociales, sciences exactes et expérimentales) et les artistes dans le domaine du numérique et aux retombées qu’elles peuvent avoir dans les champs du savoir et de la création. Un séminaire mensuel sur « Recherche, art et pratiques numériques » est organisé par l’IMéRA en partenariat avec l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix en Provence (ESAAix) et plusieurs laboratoires : IDEMEC (AMU/CNRS), IREMAM (AMU/CNRS), CNE (EHESS/AMU/CNRS/UA).
  • Les relations entre les pratiques du son, articulées aux pratiques plastiques, et celles de la musique dans leur diversité, mais aussi les relations entre les démarches artistiques et les démarches scientifiques. Ces relations sont explorées dans le cadre d’un séminaire mensuel « Pratiques de l’écoute et Ecoute des pratiques » qui résulte d’une collaboration entre l'IMéRA et l'UMR PRISM - Perception, Représentations, Image, Son, Musique (AMU- CNRS).
  • La relation entre art, patrimoine et société. Il s'agit d'interroger la relation au patrimoine comme un espace critique d'invention, qui engage la richesse et la complexité de ses relations avec l'histoire et la diversité des formes culturelles, par la réflexion autour de formes d'exposition et de valorisation qui participent à sa définition et à sa réappropriation collective. Cette question fait chaque année l’objet d’une résidence en partenariat avec le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée - Mucem (voir ci-dessous)
  • Les écritures innovantes au croisement des sciences humaines et de la création artistique : l’objectif est d’envisager ou d’explorer de nouvelles formes d’écriture issues de collaborations entre disciplines scientifiques et artistiques.

CONTACT : Pascale Hurtado, coordinatrice scientifique - pascale.hurtado@univ-amu.fr

Les candidats à cet appel peuvent présenter leur candidature au choix :

  • dans le cadre du programme général décrit ci-dessus
  • dans le cadre de la résidence en partenariat avec le Mucem proposée ci-dessous .

Ils devront le préciser dans la fiche de candidature (« Options de candidature »).

RESIDENCES DANS LE CADRE DU PROGRAMME GENERAL

Le projet du candidat (scientifique ou artiste) devra impliquer nécessairement une expérimentation au croisement de la science et de l’art.

>> Programme général : Conditions de la candidature et de la résidence

Les artistes-chercheurs sont invités à répondre à l’appel du programme de résidences Cofund FIAS-FP (date limite : 15 septembre 2020 à 15h) dont l’IMéRA fait partie, en sélectionnant l’IMéRA comme institut hôte. Pour être éligibles à cet appel, ils doivent notamment être titulaires d’un PhD (+ 2 ans d’expérience) ou d’un Master (+ 6 ans d’expérience).

Toutes les informations sur le programme FIAS-FP : cliquez ici.

RESIDENCE EN PARTENARIAT

Le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) est un musée national implanté à Marseille. L’Europe et la Méditerranée y sont envisagées depuis le regard des sciences humaines et sociales et de l’art. L’accent est mis sur les circulations et échanges à l’échelle euro-méditerranéenne, sur les mutations de nos sociétés et sur les questions sensibles, ainsi que sur les relectures contemporaines des cultures et des pratiques ordinaires ou informelles (cultures techniques, savoir-faire, représentations et imaginaires, productions et expressions peu ou pas institutionnalisées). 

La résidence Mucem/IMéRA est ouverte aux artistes, professionnels du patrimoine et chercheurs en sciences humaines et sociales.

Le projet de résidence Mucem/IMéRA devra s’inscrire dans le cadre du programme scientifique et culturel du Mucem et en particulier d’un des deux espaces muséographiques suivants : la Galerie de la Méditerranée et l'« Appartement témoin » du Centre de conservation et de ressources du Mucem.

>> Résidence Mucem/IMéRA : Conditions de la candidature et de la résidence