Programme Rencontres Sciences et Humanités

Le programme Rencontres Sciences et Humanités  accueille des chercheurs de premier plan (en sciences exactes et expérimentales et en humanités, sciences humaines et sociales) pour des recherches liées à une réflexion sur les  conditions d’une interdisciplinarité féconde.

Le programme comporte quatre axes :

  1. Des études dans des domaines précis d’interdisciplinarité en sciences et en sciences humaines et sociales. La réflexion peut y porter sur les  combinaisons de méthodes, les modes d’innovation, les conditions sociales d’interaction…
  2. L’analyse des conditions d’une juste réception sociale des résultats et innovations scientifiques, en particulier dans les domaines où l’évaluation des incertitudes fait partie de ces résultats.
  3. Les relations entre recherches numériques et humanités numériques. Les humanités développent des usages du numérique qui peuvent inspirer des orientations des recherches numériques, et réciproquement. La réflexion épistémologique sur ces perspectives et leurs interactions vient ici de travaux et questionnements réciproques des chercheurs des deux domaines.  
  4. L’interdisciplinarité dans les sciences cognitives. Entre psychologie cognitive, linguistique – qui inclut des recherches en informatique-  et neurosciences, l’interdisciplinarité est déjà féconde. Elle s’étend aussi à la psychologie sociale, aux recherches sur la communication, aux rapports entre neurosciences et économie. Cet axe concerne l’étude de ces interactions. 

Deux chaires réservées à des chercheurs confirmés (SIRIC – Recherche intégrée en cancérologie -  et ILCB – Institute of Language, Communication and the Brain) et une résidence en partenariat avec l’INSERM – Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale - sont rattachées à ce programme.

CONTACT : Pierre Livet, directeur du programme "Rencontres Sciences et Humanités" - pierre.livet@univ-amu.fr

Les candidats à cet appel peuvent présenter leur candidature au choix :

  • dans le cadre du programme général décrit ci-dessus
  • dans le cadre de l’une des chaires ou résidence en partenariat (SIRIC, ILCB, INSERM) proposées ci-dessous.

Ils devront le préciser dans la fiche de candidature (« Options de candidature »).

 

RESIDENCE DANS LE CADRE DU PROGRAMME GENERAL

>> Conditions de la candidature et de la résidence

 

RESIDENCES EN PARTENARIAT

Le programme Rencontres Sciences et Humanités de l’IMéRA bénéficie de la collaboration et de l’appui des 3 partenaires suivants :

L’ILCB (Institute of Language, Communication and the Brain) est constitué de 10 unités de recherche (LPL, LPC, INS, INT, LNC, ISM, LIF, LSIS, LIA, I2M) et 6 plateformes expérimentales (IRMf, MEG, EEG, TMS, primatologie, réalité virtuelle). Il réunit plus de 150 chercheurs statutaires sur le site d’Aix-Marseille-Avignon. Son projet scientifique porte sur les bases cérébrales du langage et de la communication. L’ILCB rapproche pour cela les connaissances acquises dans les différentes disciplines concernées : linguistique, neurosciences, psychologie, informatique, mathématiques et médecine. L’ILCB se propose en particulier d’étudier la production et la perception du langage non seulement dans un contexte contrôlé, mais également d’ouvrir de nouvelles perspectives pour l’étude de son utilisation dans des contextes plus naturels. L’ILCB dispose par ailleurs d’un dispositif de soutien aux expérimentations avec un service dédié à l’analyse et au traitement des données, formé de 4 ingénieurs en calcul scientifique.

Dans le cadre de cet appel, le projet proposé devra être interdisciplinaire, porter sur les bases cérébrales du langage ou de la communication, et reposer de préférence sur la base d’une collaboration entre plusieurs unités de l’ILCB.

La Chaire ILCB/IMéRA concerne les chercheurs confirmés présentant un projet sur la thématique « langage, communication et cerveau ».
Il y a des liens forts entre cette chaire et les axes 4 : « perspectives cognitives » et 3 : « recherches numériques et humanités numériques » de ce programme. L’interaction est étroite entre linguistique cognitive et informatique, par exemple.

>> Conditions de la candidature et de la résidence

 

Le Site de Recherche Intégrée en Cancérologie (SIRIC) de Marseille est l’un des 8 sites labellisés en 2012 par l’Institut National du Cancer. Il rassemble une masse critique de 750 chercheurs et médecins qui travaillent dans des établissements hospitaliers, l’Institut Paoli Calmettes et l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille. Ses équipes sont pluridisciplinaires et comprennent à la fois des cliniciens et des chercheurs en cancérologie. Leurs recherches vont des aspects fondamentaux aux applications cliniques et aux aspects socio-économiques.

La Chaire SIRIC/IMéRA concerne des scientifiques de toutes les disciplines  présentant un projet en relation avec la recherche en cancérologie.
Les articulations entre biologie, chimie, médecine et les recherches translationnelles ressortent de l’axe 1. Les problèmes de santé publique (par exemple, attitude par rapport à la vaccination), d’annonce du diagnostic et de démocratie dans les institutions de santé ressortent de l’axe 2.

>> Conditions de la candidature et de la résidence

 

L’Inserm - Institut national de la santé et de la recherche médicale, au travers de ses missions institutionnelles de recherche fondamentale et appliquée en sciences de la vie et de la santé, a pour objectifs de faire progresser la connaissance scientifique et de favoriser le transfert de cette connaissance vers les applications cliniques.

Le domaine du vivant et la santé exige souvent des interactions interdisciplinaires (axe 1), et les enjeux de réception ou d’acceptabilité par le public de leurs conditions de recherche et de leurs innovations technologiques (ex : expérience sur les animaux, génie génétique, etc.) ressortent de l’axe 2.   

>> Conditions de la candidature et de la résidence